Loisir et Société / Society and Leisure Volume 40. Issue 3 (2017)

Sports Heroes in Comic Books and Graphic Novels / Héros sportifs et bande dessinée

Loisir et Société / Society and Leisure

Sports Heroes in Comic Books and Graphic Novels / Héros sportifs et bande dessinée

The sports feats, physical performances, Olympic consecrations, and even ordinary gestures (Bromberger, 1998) of a famous athlete can often take on heroic dimensions. This mythologizing tendency, which Barthes (1957) analyzed in the context of wrestling, seems to apply to many other sports: in this respect, it tells us something about the structure and values of modern society. Therefore, staging sports heroes is a way for the visual arts to question the world in which we live.

Comic books, a narrative medium that combines words and drawings, have developed into a cultural field whose main characteristic is arguably its half-attained legitimacy (Maigret 1994). The issue of sports in comic books and graphic novels remains a rarely-covered area, even though comic studies, a now well-established field in the English-speaking world, is also becoming attractive in France: 36 PhD theses dealing with this topic were defended between 2000 and 2014, and the number keeps growing (Baudry 2015). Yet comic book reading remains a widespread form of cultural entertainment; under various guises (manga, bande dessinée, graphic novels etc.), comic books remain the favorite type of reading for French people aged 7-24 (Ciment 2012, Guilbert 2012), while the industry has experienced constant growth in the United States over the last 15 years (Business Insider, 2014). Comic books therefore play a fundamental role in the construction of values and in young people's commitment to certain practices.

Whether they be fictional or real, sports heroes are a staple of contemporary societies (Duret, 1993). They owe their success to the network of mythical representations (both verbal and visual) which underpin their appropriation by the public. The analysis of great sports idols and of the myths that surround them consequently allows one to account for the great expectations of a given society and/or era. Said myths are transmitted through tradition, and stage the founding figures of our civilizations (Eliade, 1957; Durand, 1960; Vernant, 1965; Dumézil, 1968). In Wunenburger's words, “myths in themselves open up a space for creation” (2005 [our translation]). Authors and readers of comic books invest this space in specific ways. At the crossroads of skills and values, of knowledge and action, the study of sports myths featured in comic books and graphic novels sheds new light on this social phenomenon and its symbolic roots.

Scientific stakes

The headline Sports Heroes in Comic Books and Graphic Novels should be an invitation to analyze picture stories dealing with sports in two complementary ways:

On the one hand, it puts forward the need for social sciences scholars working in the field of sports to pay attention to the representations the creator(s) decided to put forward. When artist and scriptwriter sit down to breathe graphic existence into a given champion, they deliver their own view of sports heroism. The artist's appropriation of his or her subject is threefold: he or she represents / narrates / fictionalizes characters, making them more accessible. It is thus crucial to understand the nature of this form of entertainment which is built on the encounter between a given readership and the vision elaborated by the comic book artist.

On the other hand, we encourage contributors to move beyond authorial points of view, so as to question reader reception. One must pay full attention to the messages delivered by the balloons and drawings, insofar as they delineate the boundaries of a the shared common imagination of a society. The study of picture representation is therefore particularly well suited for exploring the complexity of social imagination (Chartier, 1989).

Possible thematic orientations

Suggested ways of exploring the topic include:

Questioning the social process of myth-making applied to heroes in sports-themed comic books and graphic novels.

  • Unfolding gender stereotypes and discriminatory mechanisms at work in such works.
  • Examining educational messages relative to sports in these books.
  • Revealing, through an analysis of a hero or heroine's specific fate, the moral and ideological discourses aimed at the readership of sports-themed fictions.
  • Analyzing how the breakdown and composition of comic books influence the portrayal of heroic sportsmen and women.
  • Exploring the mediagenic (Marion, 1997) relationship between sports and comic books, i.e. the specific affinity between a theme and a medium.
  • Interrogating the possibility of promoting physical activity and leisure through identification with sports heroes.
  • Considering the links between sports and the emergence of extraordinary superpowers in fictional heroes.

 

L’exploit sportif, la performance physique, le couronnement olympique, voire même le geste ordinaire (Bromberger, 1998) d’un athlète célèbre peuvent rapidement prendre une dimension héroïque. Cette mythologisation déjà décrite par Barthes (1957) au sujet du catch semble s'appliquer à de nombreux autres sports, au point qu'elle nous informe sur les valeurs et fondements de notre société contemporaine. La mise en scène de héros sportifs est donc une façon pour les arts visuels d'interroger le monde dans lequel nous vivons.

La bande dessinée, média narratif mêlant le verbal et l'iconique, constitue un champ culturel caractérisé par une « reconnaissance en demi-teinte, » comme l'avait suggéré Maigret en 1994. Ainsi, la question du sport dans la bande dessinée reste rarement étudiée, bien que les chercheurs soient de plus en plus nombreux à se consacrer à cet objet d'étude – 36 thèses soutenues entre 2000 et 2014, en croissance exponentielle (Baudry 2015) – tandis que le domaine des Comics Studies est à présent bien implanté dans les universités anglophones. Or, la lecture de bande dessinée reste un divertissement culturel répandu : sous ses différentes déclinaisons (comics, manga etc.), la BD est le type de lecture privilégié des Français entre 7 et 24 ans (Ciment, 2012 ; Guilbert, 2012), tandis que le secteur est en constante augmentation depuis 15 ans aux États-Unis (Business Insider, 2014). La bande dessinée donc un rôle fondamental dans la construction des valeurs et dans l’engagement des jeunes en direction de certaines pratiques.

Fictifs ou réels, les héroïnes et héros sportifs occupent une place privilégiée dans nos sociétés contemporaines (Duret, 1993). Ils doivent leur stature au faisceau de représentations mythiques (verbales ou visuelles) qui sous-tendent leur récupération par le public. L’analyse des grandes idoles sportives est donc l’occasion de questionner, à travers les mythes qui les accompagnent, les grandes attentes d’une société et/ou d’une époque. Transmis par la tradition, ceux-ci mettent en scène les figures fondatrices de nos civilisations (Eliade, 1957 ; Durand, 1960 ; Vernant, 1965 ; Dumézil, 1968). On constate avec Wunenburger, que « les mythes ouvrent par eux-mêmes un espace de création » (2005), espace que les auteurs et les lecteurs de bande dessinée investissent selon des modalités qui leur sont propres. À la croisée des savoirs et des valeurs, de la connaissance et de l’action, l’étude des mythes sportifs présents dans les bandes dessinées est l’occasion de fournir un éclairage stimulant sur ce phénomène social et ses fondements symboliques.

Enjeux scientifiques

L’intitulé Héros sportifs et bande dessinée invite deux modes complémentaires d’analyse des corpus dessinés évoquant le sport.

D’une part, il met en avant le soin que doit accorder la recherche en sciences sociales du sport à la représentation voulue par le ou les créateurs. Lorsque dessinateur et scénariste s'attachent à donner une existence graphique à quelque champion ou championne, ils livrent leur propre vision de l’héroïsme sportif. L’artiste transfigure son sujet via un triple processus de représentation / narrativisation / fictionnalisation, le rendant peut-être ainsi plus accessible. Il importe donc de mieux saisir la nature du divertissement que constitue, pour un lectorat déterminé, la mise en visibilité par le bédéiste d’une héroïne ou d’un héros sportif.

D’autre part, il s’agit de dépasser la réflexion portant sur le point de vue des auteurs pour aborder la question de la réception par les lecteurs/trices qui parcourent bulles et dessins. Il est nécessaire d’accorder toute leur importance aux messages délivrés, en ce sens qu’ils révèlent un imaginaire commun socialement partagé. Une BD peut se lire comme le produit réfléchi d’une époque et d’une société, ou encore comme l’expression individuelle d’une expérience collective contextualisée. L’étude des représentations dessinées est donc un excellent moyen de déployer la complexité d’un imaginaire social (Chartier, 1989).

Orientations thématiques possibles

  • Plusieurs pistes de réflexion sont susceptibles d’être empruntées par les auteur(e)s de ce numéro :
  • Interroger le processus social d’héroïsation à l'œuvre au sein des bandes dessinées à thème sportif.
  •  Analyser les stéréotypes de genre et les mécanismes discriminatoires présents dans les BD.
  • Examiner les messages éducatifs ayant trait au sport véhiculés dans ces œuvres.
  • À partir de l’analyse des destinées singulières des idoles de ces fictions à thème sportif, révéler les principaux discours moraux et idéologiques adressés aux lecteurs/trices.
  • Décrypter la mise en cases des figures héroïques sportives.
  • Analyser le rapport de médiagénie (Marion, 1997) entre sport et bande dessinée, soit l'adéquation particulière unissant un thème et un média.
  • Questionner l’idée d’une éventuelle promotion des activités physiques de loisir par l’identification aux héros sportifs.
  • Réfléchir aux liens entre le sport et l’émergence de pouvoirs extraordinaires des héros de fiction.

How to submit your paper / Recommandations aux auteurs

Texts must be submitted via e-mail before 30th November 2016.

We thank the authors in advance for using the Society and Leisure Instructions for Authors.

Contributors wishing to include comic book excerpts of any kind must have obtained permission to do so from copyright holders.

Please send all proposals to: Sébastien Laffage-Cosnier, Lecturer, Culture, Sport, Health and Society Research Laboratory, University of Burgundy-Franche-Comté

 

Les textes doivent être soumis par courrier électronique avant le 30 novembre 2016.

Par avance, nous remercions les auteur(e)s d’adopter les normes de Loisir & Société.

Nous rappelons également que la reproduction d'une page, vignette ou tout autre extrait de bande dessinée doit faire l'objet d'une autorisation explicite de la part des ayant-droits.

Faire parvenir à: Sébastien Laffage-Cosnier, Maître de Conférences, Laboratoire C3S « Culture, Sport, Santé, Société »,Université de Bourgogne-Franche-Comté

Editorial information

  • Guest Editor: Sébastien Laffage-Cosnier, University of Burgundy-Franche-Comté, France (sebastien.laffage-cosnier@univ-fcomte.fr)
  • Guest Editor: Christian Vivier, University of Burgundy-Franche-Comté, France
  • Guest Editor: Isabelle Guillaume, University Bordeaux Montaigne, France